pseudomonas æruginosa ou bacille pyocyanique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Bacille à Gram négatif, présent à l'état naturel dans l'eau et l'environnement, pouvant coloniser la peau et le tube digestif.

Pseudomonas æruginosa est responsable de graves infections nosocomiales (acquises à l'hôpital) chez les sujets immunodéprimés ou ayant une affection sévère (cancer, diabète, brûlures, mucoviscidose).

Le principal problème posé par les infections à Pseudomonas æruginosa est celui de leur traitement. Ce germe peut, en effet, être résistant à de nombreux antibiotiques, surtout en milieu hospitalier et chez les patients ayant reçu préalablement des antibiotiques.