panique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Terreur soudaine et incontrôlable, individuelle ou collective, suivie d'une réaction psychomotrice de fuite.

Le trouble panique fait partie des troubles anxieux. La panique, due à un danger réel ou imaginaire (incendie, séisme, panique par suggestion collective, etc.), peut survenir chez tout sujet sain (par autosuggestion ou conditionnement). En psychopathologie, elle est le propre des crises suraiguës d'anxiété survenant, soit spontanément, soit lors d'une névrose d'angoisse ou d'une décompensation névrotique (dépression consécutive à une névrose).

L'attaque de panique est une période de peur intense et de malaise survenant de manière brutale, entraînant souvent une sensation de mort imminente. Elle constitue un trouble anxieux, associant des palpitations, des tremblements, une sensation de suffocation, des douleurs thoraciques et musculaires, ainsi qu'une peur de chuter, une déréalisation et une crainte subite de perdre la raison. Elle peut survenir fortuitement, dans certaines situations particulières, ou à la perspective de ces situations.

Le trouble panique est une succession d'attaques de panique, avec ou sans agoraphobie (peur des espaces). Ces attaques devenant pour le sujet une préoccupation permanente, ce dernier élabore des craintes pour sa vie ou sa santé mentale, et se trouve amené à modifier ses comportements habituels. Le trouble peut être accompagné d'agoraphobie et s'observe dans divers troubles anxieux, en particulier dans les situations de stress post-traumatique. Il est, dans un premier temps, nécessaire de rechercher une maladie physique (cardiopathie, hyperthyroïdie).

Le traitement est médicamenteux (tranquillisants, antidépresseurs pour une durée limitée) et psychothérapique (thérapie comportementale et cognitive, ou T.C.C., dont l'effet est parfois spectaculaire).

Le trouble panique peut aller jusqu'à une peur permanente de tout objet ou de tout événement (pantophobie) et nécessite une hospitalisation et un traitement dans un but d'apaisement et d'évaluation thérapeutique.