Identifiez-vous ou Créez un compte

ostéome

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Tumeur bénigne constituée de tissu osseux adulte, affectant une structure anatomique, osseuse ou non (muscle, notamment).

L'ostéome musculaire circonscrit est une tumeur bénigne résultant de l'ossification d'un hématome intramusculaire. Peu douloureux, il n'entraîne qu'une gêne musculaire modérée. Il n'est possible d'en réaliser l'ablation chirurgicale qu'après s'être assuré, par des examens répétés, que son évolution paraît stabilisée. Lorsque l'ablation est incomplète, des récidives peuvent survenir ; si l'ostéome siège sur un membre, la mise au repos de celui-ci est conseillée.

L'ostéome ostéoïde est une tumeur bénigne constituée d'ostéoblastes (cellules produisant le tissu osseux), richement vascularisée, apparaissant dans 90 % des cas entre 5 et 25 ans, avec une nette prédominance masculine. Il siège surtout sur les os longs des membres (fémur, humérus, radius, tibia) et sur les vertèbres et se traduit par des douleurs en général nocturnes, soulagées par l'aspirine. Le diagnostic repose sur la scintigraphie osseuse et la radiographie, qui montre une importante condensation osseuse, avec, en son centre, une zone claire caractéristique, appelée nidus. L'ostéome ostéoïde, dont l'évolution est très lente, doit être retiré chirurgicalement, si possible par voie percutanée.

Voir : ostéoblastome.