neuro-ophtalmologie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Étude des pathologies qui touchent à la fois l’appareil sensoriel visuel et le système nerveux.

Cette discipline médicale est nettement plus développée dans les pays anglo-saxons. En France, il n’y a pas encore une reconnaissance officielle de cette discipline.

Un neuro-ophtalmologiste doit savoir diagnostiquer et traiter, quand cela est possible, des maladies qui se traduisent par des signes neurologiques et ophtalmologiques aussi variées que la sclérose en plaques, les tumeurs ou les accidents vasculaires qui touchent le cerveau, la rétine ou les voies visuelles, la myasthénie, les mitochondriopathies, etc. Le neuro-ophtalmologiste est donc capable de distinguer les maladies qui touchent uniquement le système nerveux (par exemple, une sclérose latérale amyotrophique, une maladie de Parkinson ou une épilepsie) et celles qui n’ intéressent que le globe oculaire (un glaucome, une cataracte, un trouble réfractif, etc.) des maladies neuro-ophtalmologiques pures comme une uvéo-méningite, une tumeur des voies optiques, une fistule carotido-caverneuse, etc.