Identifiez-vous ou Créez un compte

neurinome ou schwannome

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Tumeur bénigne d'un nerf.

Un neurinome se développe à partir des cellules de Schwann, qui élaborent normalement la gaine de certaines fibres contenues dans les nerfs. Il atteint surtout les nerfs crâniens et, dans une moindre mesure, les nerfs rachidiens.

NEURINOME DES NERFS CRÂNIENS

Il s'agit d'une tumeur bénigne d'un nerf rattaché à l'encéphale.

Le plus fréquemment touché est le nerf auditif. Le neurinome atteint les sujets âgés de 40 à 60 ans, les femmes plus souvent que les hommes.

Causes et symptômes

La cause du neurinome du nerf auditif reste inconnue. Dans un premier temps, la tumeur se développe dans le conduit auditif interne et provoque des signes discrets : baisse d'audition très progressive et d'un seul côté (souvent le patient ne s'en rend compte qu'au téléphone), bourdonnements d'oreille, vertiges. Dans un deuxième temps, la tumeur grossit dans la cavité crânienne, dans une région appelée angle pontocérébelleux (entre la protubérance annulaire, ou pont, et le cervelet). Le sujet se plaint de fourmillements, de douleurs dans la région du nerf trijumeau (sur la face) et d'une paralysie dans la région du nerf facial (muscles du visage).

Diagnostic et traitement

Le diagnostic se fait souvent grâce à l'imagerie par résonance magnétique (I.R.M.) et aux potentiels évoqués auditifs (enregistrement de la réponse nerveuse aux stimulations sonores). Le traitement consiste à enlever chirurgicalement la tumeur. L'intervention est beaucoup plus délicate quand celle-ci est à un stade avancé.

NEURINOME DES NERFS RACHIDIENS

Il s'agit d'une tumeur bénigne d'un nerf rattaché à la moelle épinière, observée à partir de 40 ans. La tumeur peut se développer aux dépens d'une racine sensitive ou motrice et est fréquemment localisée dans le dos.

Symptômes et signes

Pendant plusieurs années, les douleurs se limitent à la racine du nerf et surviennent surtout en position allongée. Elles ressemblent beaucoup à celles d'une sciatique. Plus tard, la tumeur, ayant grossi, provoque une compression de la moelle épinière.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic est établi grâce à la myélographie ou à l'imagerie par résonance magnétique (I.R.M.). Le traitement consiste à pratiquer l'ablation chirurgicale de la tumeur. Lorsque celle-ci est effectuée à un stade précoce, le pronostic est excellent.