kératodermie palmoplantaire

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Affection cutanée caractérisée par une hyperkératose (épaississement de la peau) de la paume des mains ou de la plante des pieds.

Certaines formes de kératodermie palmoplantaire sont héréditaires et sont manifestes dès la naissance ou apparaissent chez le jeune enfant. Les autres, dites acquises, sont dues à des traumatismes répétés (activités manuelles engendrant des callosités), à une infection (syphilis, gonococcie), à une intoxication (arsenic), à une maladie dermatologique (eczéma, lichen, psoriasis).

Les signes sont un épaississement diffus ou en plusieurs petites plaques, grisâtre ou jaunâtre, rugueux, d'odeur aigre. Le traitement est, pour les kératodermies acquises, celui de la maladie en cause et, pour toutes les formes, l'application de kératolytiques (médicaments à base d'urée ou d'acide salicylique) et éventuellement l'administration de rétinoïdes par voie orale, qui cependant n'empêchent pas la récidive de l'affection lorsque celle-ci est héréditaire.