Identifiez-vous ou Créez un compte

iridectomie

Iridectomie
Iridectomie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ablation chirurgicale d'un fragment d'iris.

Une iridectomie se pratique en cas de glaucome à angle étroit afin de permettre la circulation de l'humeur aqueuse dans l'œil et d'éviter ainsi l'augmentation de la pression intraoculaire par accumulation de l'humeur en arrière de l'iris. Une iridectomie est également indiquée en cas de hernie de l'iris ou après certaines extractions du cristallin afin d'éviter le risque de blocage de la pupille par le corps vitré.

Technique

L'iridectomie se fait au moyen d'une petite incision à la périphérie de la cornée, par laquelle on tire l'iris avec une pince. Après avoir coupé la partie voulue avec de petits ciseaux, on le remet en place. On pratique le plus souvent un simple trou dans l'iris grâce au laser : c'est l'iridotomie. Cette dernière ne nécessite ni hospitalisation ni anesthésie, tandis que l'iridectomie chirurgicale se pratique sous anesthésie locale.

Effets secondaires

Une iridectomie entraîne une légère inflammation intraoculaire transitoire. La partie incisée de l'iris apparaît sous la forme d'une minuscule encoche noire.