interstitiel

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Se dit du tissu de soutien situé dans les interstices d'un organe.

Le tissu interstitiel est en général formé de vaisseaux sanguins et de tissu conjonctif. Il peut contenir des cellules épithéliales, comme dans le testicule (cellules de Leydig). Il entoure, soutient et nourrit les éléments du tissu fonctionnel de l'organe. Dans le rein, par exemple, le tissu interstitiel est disséminé entre les néphrons, unités fonctionnelles élémentaires. Dans le poumon, il est situé sous la plèvre, entre les lobules, autour des bronches, des vaisseaux et des alvéoles pulmonaires.

Certaines maladies atteignent de préférence le tissu interstitiel, comme la néphrite interstitielle du rein ou le syndrome interstitiel pulmonaire. Les lésions inflammatoires et la sclérose sont les atteintes interstitielles les plus fréquentes des viscères.