Identifiez-vous ou Créez un compte

hydronéphrose

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Dilatation aiguë ou chronique des calices (conduits rénaux qui recueillent l'urine primitive du rein) et du bassinet (segment collecteur formé par la réunion des calices et se prolongeant par l'uretère).

Une hydronéphrose est la conséquence d'une rétention d'urine due à un rétrécissement ou à une obstruction de l'uretère (conduit qui achemine l'urine jusqu'à la vessie). Le rétrécissement peut avoir pour origine une malformation congénitale de la jonction du bassinet et de l'uretère, l'obstruction peut être due à une maladie obstructive urinaire (tuberculose, calcul, tumeur de l'uretère). L'hydronéphrose est révélée par des douleurs du rein, voire par une colique néphrétique.

Diagnostic et traitement

Une échographie du rein et une urographie intraveineuse permettent de visualiser la dilatation ainsi que le siège et la nature de l'obstacle. Le traitement de l'hydronéphrose est chirurgical : il repose sur la suppression de l'obstacle responsable de la rétention d'urine. Dans le cas d'une hydronéphrose congénitale, il consiste à pratiquer, par chirurgie conventionnelle, l'ablation du segment d'uretère malformé, puis à relier la partie restante au bassinet. La chirurgie endoscopique permet également de supprimer un rétrécissement congénital par simple incision ou dilatation. Après le traitement d'une anomalie congénitale, une sonde urétérale de calibrage est laissée en place quelques semaines.