disulfirame

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Médicament utilisé dans la prévention des rechutes de l'alcoolisme chronique.

Le disulfirame est indiqué quand un alcoolique chronique qui a été sevré désire une aide pour ne pas récidiver. En effet, si le malade boit de l'alcool après l'ingestion du médicament, le disulfirame provoque un effet, dit antabuse, qui se caractérise par un malaise, une rougeur et une chaleur du visage, des maux de tête, des sueurs et des vomissements.

Le disulfirame se prend par voie orale. Il existe également sous forme d'implants (comprimés à implanter sous la peau de l'abdomen). Le patient doit être surveillé lorsqu'il est sous traitement, car l'effet antabuse peut être violent en cas d'ingestion d'une quantité importante d'alcool.