Identifiez-vous ou Créez un compte

dentition

Radiographie panoramique dentaire
Radiographie panoramique dentaire

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Évolution physiologique de tout le système dentaire, qui réalise progressivement la mise en place de l'ensemble des dents.

L'éruption dentaire survient, de la petite enfance à l'âge adulte, selon une chronologie caractéristique. Cette phase dynamique précède celle où les dents sont en place (denture).

DENTITION DE LAIT

Les dents de lait, ou dents temporaires, sont au nombre de 20.

Elles commencent à émerger des gencives vers l'âge de 6 à 7 mois. Ce sont d'abord les deux incisives centrales inférieures qui apparaissent, suivies des supérieures, en général vers 8 mois. Vers 10 mois viennent les incisives latérales supérieures puis les incisives latérales inférieures. Entre le 12e et le 18e mois, c'est l'éruption des premières molaires temporaires puis des canines (entre 18 et 24 mois) et des deuxièmes molaires temporaires (entre 24 et 30 mois). Les dents de lait sont donc constituées dans leur ensemble vers l'âge de 3 ans, et tout retard d'éruption de plus de un an doit être considéré comme pathologique.

L'éruption peut s'accompagner de salivation, de rougeur des gencives, éventuellement tuméfiées et douloureuses. On observe parfois de petits kystes bleutés, un coryza séreux, une rougeur des joues.

DENTITION DÉFINITIVE

À partir de 6 ans, les dents de lait sont progressivement remplacées par les dents permanentes, et l'enfant est en période de denture mixte : la première molaire définitive apparaît tout d'abord derrière les molaires temporaires et sert de guide pour l'éruption de la dentition permanente, qui comprend l'apparition des incisives puis des premières prémolaires vers l'âge de 9 ans, des canines vers 11 ou 12 ans et des deuxièmes molaires permanentes à 12 ans. Les troisièmes molaires, ou dents de sagesse, évoluent à partir de 18 ans environ, mais leur éruption peut ne jamais survenir. Lorsque le germe d'une dent définitive a élaboré le tiers de sa racine, son éruption s'effectue, précédée par la chute de la dent de lait. La formation de la racine s'achève en trois ans.

Pathologie

L'éruption d'une dent peut être contrariée par le manque de place, celle-là restant alors totalement ou partiellement incluse dans la mâchoire. Une discordance de volume entre les dents et leur base osseuse se traduit, si les dents sont trop petites, par des espaces entre elles, si elles sont trop volumineuses, par un encombrement dentaire (rotation, chevauchement) ou par des inclusions ; l'encombrement dentaire peut être traité par le port d'un appareil dentaire.

Une dent peut également présenter des anomalies de structure ou de couleur, dès son apparition (dysplasie), ou bien venir en surnombre (dent surnuméraire).

Pour en savoir plus, voir l'article dentition [zoologie].

Voir : anodontie, encombrement dentaire, macrodontie, malocclusion dentaire, microdontie.