déchirure musculaire

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Rupture d'un muscle due à un effort trop intense.

Une déchirure musculaire survient le plus souvent chez un sportif insuffisamment entraîné. Elle se manifeste par une douleur aiguë, provoquant l'arrêt de l'activité physique et pouvant occasionner une syncope. Quelques jours après le traumatisme, un hématome apparaît à la surface du muscle.

Le traitement comprend le repos complet du sujet pendant deux jours, la surélévation du membre associée à l'application, deux heures par jour, d'une vessie de glace et la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et de myorelaxants. Au bout de deux jours, l'hématome, s'il est volumineux, peut être ponctionné sous échographie puis bandé. Une semaine après, une rééducation est commencée, la reprise des activités sportives n'étant envisageable qu'au moins un mois après l'accident.