cylindrome

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Tumeur épithéliale, bénigne ou maligne, constituée par un amas de cellules tumorales groupées autour d'une cavité, formant comme un cylindre.

Les principales localisations du cylindrome sont cutanées et bronchiques, mais celui-ci peut également atteindre les glandes salivaires et le sein. Son évolution est surtout locale (peu de métastases) et son pronostic, relativement favorable.

Le cylindrome cutané est une tumeur épithéliale bénigne développée aux dépens des glandes sudorales, le plus souvent du cuir chevelu. Arrondi, bien délimité, de couleur rosée ou violacée, il peut être isolé ou se réunir en grappes pour couvrir une étendue importante du cuir chevelu.

Le cylindrome trachéobronchique est une tumeur des glandes de la muqueuse bronchique, de malignité atténuée mais certaine.

L'ablation chirurgicale constitue le seul traitement. Les récidives sont possibles et nécessitent alors d'associer radiothérapie et chirurgie. Le laser donne de bons résultats sur les cylindromes trachéobronchiques.