belladone ou belle-dame ou herbe au diable

(Atropa belladona)

Belladone
Belladone

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Plante de la famille des solanacées.

Le terme de belladone (de l'italien bella donna, c'est-à-dire « belle dame ») vient du fait que les Italiennes, à partir du xvies., utilisèrent cette plante pour dilater la pupille de leurs yeux afin de les faire paraître plus grands et plus beaux.

La belladone, haute plante herbacée, est très vénéneuse. Ses baies violacées sont responsables d'intoxications graves (agitation avec délire). De ses feuilles et de ses racines, on extrait des alcaloïdes (atropine, hyoscyamine) aux utilisations thérapeutiques variées.

Voir : atropine.