appareil urinaire

Appareil urinaire féminin
Appareil urinaire féminin

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ensemble des organes qui élaborent l'urine et l'évacuent hors du corps.

L'appareil urinaire présente des différences anatomiques chez l'homme et chez la femme.

Structure

L'appareil urinaire est formé de 2 parties.

Le haut appareil urinaire est situé dans l'abdomen, en arrière de la cavité péritonéale et de son contenu. Il comprend :

— les 2 reins, situés dans chaque fosse lombaire, de part et d'autre de la colonne vertébrale : le parenchyme (tissu fonctionnel) rénal y élabore l'urine, qui est ensuite filtrée dans les calices ; ceux-ci, au nombre de 3 en moyenne pour chaque rein, se réunissent pour former le bassinet, qui collecte l'urine ;

— les 2 uretères, qui font suite à chacun des 2 bassinets ; ces conduits, d'environ 25 centimètres de longueur, relient chaque rein à la vessie et permettent l'écoulement de l'urine vers la vessie.

Le bas appareil urinaire comprend :

— la vessie, organe creux, sphérique, dont la paroi est musculaire ; elle stocke l'urine venant des uretères puis, lorsqu'elle est pleine, l'évacue vers l'urètre en contractant sa paroi musculaire ;

— l'urètre, conduit séparé de la vessie par le col vésical, qui permet l'évacuation de l'urine qu'elle contient hors du corps ; il est entouré d'un sphincter, dit urétral, qui se ferme pendant le remplissage de la vessie et s'ouvre lors des mictions. L'urètre a une morphologie différente chez l'homme et chez la femme. Chez l'homme, il est long et entouré par la prostate, qui forme autour de lui une sorte de manchon, et il s'ouvre à l'extrémité du gland pénien. Chez la femme, il est beaucoup plus court et s'ouvre à la vulve.

Examens

Ils sont nombreux et comprennent l'urographie intraveineuse, l'urétéropyélographie rétrograde, la cystographie, l'échographie des reins, de la vessie et de la prostate, les examens endoscopiques, les artériographies, la scintigraphie, le scanner et l'imagerie par résonance magnétique (I.R.M.).

Pathologie

Les principales maladies affectant l'appareil urinaire sont :

— les lithiases (présence de calculs), qui atteignent les reins, les uretères (elles sont alors à l'origine de coliques néphrétiques) ou la vessie ;

— les infections rénales (pyélonéphrite), vésicales (cystite), prostatiques (prostatite) ;

— les tumeurs, bénignes ou malignes, du rein, de la vessie, de la prostate ;

— les rétrécissements de l'urètre ou des uretères ;

— les malformations (rein en fer à cheval, méga-uretère, urétérocèle, épispadias, hypospadias, exstrophie vésicale, reflux vésico-urétéro-rénal, valve urétrale, etc.).

Voir : urographie intraveineuse, uropathie.