Identifiez-vous ou Créez un compte

andrologie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Étude des éléments anatomiques, biologiques et psychiques qui concourent au bon fonctionnement de l'appareil urogénital masculin.

L'andrologie regroupe plusieurs spécialités nécessaires au diagnostic et au traitement d'un problème de fertilité.

L'aspect urologique concerne les anomalies constitutionnelles ou acquises de l'appareil urogénital masculin, les maladies des organes génitaux mâles (prostate, vésicules séminales, testicules, épididymes, pénis) et les atteintes de l'appareil excréteur des voies urinaires (reins, uretères, vessie, urètre).

L'aspect endocrinologique porte sur les anomalies hormonales de la sécrétion testiculaire endocrine, comme la testostérone, et sa dépendance vis-à-vis de l'hypophyse, de l'hypothalamus et des autres hormones que ces glandes produisent.

L'aspect vasculaire concerne l'évaluation clinique et, si besoin est, par imagerie médicale de la vascularisation de l'appareil urogénital.

L'aspect biochimique et biologique porte sur les anomalies du sperme, recherchées dans les caractéristiques chimiques de celui-ci (teneur en carnitine, en fructose) et dans les spermatozoïdes (nombre, mobilité, vitalité, formes anormales).

L'ensemble de ces données permet de proposer le traitement chirurgical et/ou médical nécessaire au rétablissement de la fertilité ou du fonctionnement génito-urinaire normal. En outre, un tel bilan est obligatoire avant d'envisager le recours à la procréation médicalement assistée.