Identifiez-vous ou Créez un compte

algodystrophie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Syndrome douloureux d'une main, d'un pied ou de tout un membre, avec troubles vasomoteurs et trophiques, et déminéralisation osseuse prononcée.

L'algodystrophie résulte vraisemblablement d'une perturbation du fonctionnement des nerfs sympathiques d'un membre. S'installant à la suite d'un traumatisme (fracture, entorse), d'une intervention chirurgicale ou sans cause apparente, elle atteint le plus souvent les membres inférieurs, mais peut toucher le membre supérieur (syndrome épaule-main après un infarctus du myocarde, par exemple).

Symptômes et diagnostic

Progressivement, une impotence douloureuse de la main, du pied, voire de tout le membre, apparaît. On observe, dans un premier temps, un gonflement des tissus mous accompagné d'une augmentation de la de chaleur locale, puis, dans un deuxième temps, un refroidissement et une rétraction de ces derniers, à l'origine d'une raideur de l'articulation. Les radiographies montrent une déminéralisation plus ou moins étendue.

Le diagnostic clinique repose sur le caractère très particulier des douleurs et sur les troubles trophiques. Les atteintes osseuses peuvent être très tôt mises en évidence grâce à une scintigraphie osseuse ou aux autres procédés d'imagerie (I.R.M., scanner).

Traitement et pronostic

Le traitement comporte avant tout la mise au repos du segment de membre atteint : l'utilisation d'une canne ou d'une béquille est le plus sûr moyen de supprimer les douleurs dues à une algodystrophie du genou ou du pied. Les symptômes cessent très souvent de façon spontanée après 6 à 18 mois. Les antalgiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les vasodilatateurs et les anesthésies locorégionales par blocage nerveux sympathique peuvent être utilisés pour hâter la guérison. Les bisphosphonates sont à l’étude. Une rééducation peut aider à lutter contre l'ankylose.

Une certaine raideur peut persister à titre de séquelle définitive, voire, lorsque l'algodystrophie touche la main, une rétraction définitive des doigts.