acidophile ou éosinophile

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Se dit d'un composant cellulaire ou tissulaire qui fixe les colorants acides et en particulier l'éosine.

Les protéines basiques, notamment, ont cette propriété ; cela entraîne sur les coupes histologiques une coloration rose des cytoplasmes des cellules et met aussi en évidence certains dépôts anormaux ainsi que des foyers de nécrose (mort tissulaire).