17-hydroxyprogestérone

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Hormone stéroïde synthétisée par les glandes corticosurrénales et participant au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.

La 17-hydroxyprogestérone, ou 17-OH-progestérone, est l'un des intermédiaires entre le cholestérol et les hormones stéroïdes finales (cortisol, aldostérone, androgènes). Sa structure moléculaire en fait le précurseur des androgènes et du cortisol. Lorsqu'une des enzymes qui permettent la transformation de ce précurseur en une hormone d'une de ces catégories fonctionne mal, la synthèse d'hormones de l'autre catégorie est favorisée. Dans le bloc enzymatique surrénalien, on retrouve fréquemment un déficit en 21-hydroxylase, enzyme qui intervient dans la transformation de la 17-hydroxyprogestérone en cortisol. Il en résulte une augmentation très importante de la 17-hydroxyprogestérone et des androgènes (testostérone, déhydroépiandrosténédione), au détriment du taux de cortisol. Des dosages hormonaux dans le sang permettent de faire le diagnostic de cette maladie et d'en suivre l'évolution sous traitement.