Identifiez-vous ou Créez un compte

épithélialisation

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Régénération de l'épithélium (tissu de revêtement de la surface externe des muqueuses et des cavités internes de l'organisme) après une ulcération ou, plus généralement, une perte de substance.

Forme de cicatrisation, l'épithélialisation se fait en deux temps : la lésion du tissu est d'abord comblée par un « bourgeon charnu » qui assure la réparation de la trame conjonctive. Ensuite, les cellules épithéliales qui bordent la plaie se divisent et recouvrent progressivement la lésion. La cicatrisation n'est obtenue qu'au moment où la brèche épithéliale est totalement fermée. Dans un organe, le poumon par exemple, une cavité résultant d'une infection (abcès ou caverne tuberculeuse) peut, après un certain temps d'évolution, se trouver réépithélialisée à partir de l'épithélium bronchique, assurant ainsi la guérison.