éphédrine

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Alcaloïde présent dans les arbustes du genre Ephedra et utilisé dans le traitement des affections respiratoires.

L'éphédrine entraîne la libération de neurotransmetteurs, les catécholamines endogènes, stockés dans les terminaisons nerveuses. Elle active le système nerveux végétatif sympathique et exerce une activité cardiaque (accélération du rythme) et bronchodilatatrice. Elle est administrée par inhalation ou par voie générale et prescrite, souvent en association avec d'autres principes actifs, dans les cas de bronchopneumopathies obstructives (asthme, bronchite chronique). L'éphédrine peut provoquer des palpitations et des douleurs cardiaques.