Identifiez-vous ou Créez un compte

astracán ou astracanada

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Ce nom désigne un genre théâtral florissant à Madrid de 1900 à 1930 environ, prolongement du « género chico ». Caractérisé par la vulgarité du dialogue, des quiproquos laborieux, l'absence d'intrigue, l'astracán eut son fournisseur attitré : Pedro Muñoz Seca (1881-1936), antirépublicain déclaré. D'abord représenté pendant les fêtes de Pâques au théâtre de la Comedia, ce genre se répandit sur d'autres scènes madrilènes à partir de 1915.