Identifiez-vous ou Créez un compte

Zosime ou Zozime

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Chroniqueur byzantin (ve s.).

Comte du palais à Constantinople, il composa une Histoire nouvelle qui couvre la période allant de la fin du iiie s. à la prise de Rome par Alaric (410) ; c'est une œuvre bien informée mais partiale : Zosime, resté païen, attribue la décadence de l'Empire romain à la vengeance des dieux délaissés par leurs adorateurs.