Identifiez-vous ou Créez un compte

Sata Ineko

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres japonaise (Nagasaki 1904 – id. 1998).

Après des années de détresse matérielle et morale, elle rencontre en 1925 Nakano Shigeharu et Hori Tatsuo, collaborateur de la revue de littérature prolétarienne Roba. Elle s'initie alors au marxisme et commence à écrire des récits directement inspirés de son expérience de la misère : la Fabrique de caramel (1928) ; Rouge écarlate (1936) ; l'Engrenage (1958-1959) ; l'Auberge des femmes (1963) ; l'Ombre des arbres (1976) ; Debout contre le temps (1976).