Identifiez-vous ou Créez un compte

Sénèque

en lat. Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Père ou le Rhéteur

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain latin (Cordoue v. 60 av. J.-C. – Rome v. 39 apr. J.-C.).

De condition aisée (il appartenait à l'ordre équestre), il vint à Rome vers 43 pour y faire des études de rhétorique et y resta jusqu'à sa mort, à l'exception de quelques séjours à Cordoue, sa ville natale. Il dédia à ses fils, Annaeus Novatus, Sénèque le Philosophe et Mela, père du poète Lucain, un ouvrage de rhétorique en 10 livres, Controverses et Déclamations (Controversiae et suasoriae), qui offrent un témoignage intéressant sur l'enseignement des rhéteurs au début de l'ère chrétienne. La confusion, jusqu'aux éditions de M.-A. Muret (1585) et Nicolas Le Fèvre (1587), des œuvres du « Père » et du « Philosophe » entretint notamment en Espagne et aux Pays-Bas espagnols le modèle d'un style déclamatoire à effets, opposé à la tradition cicéronienne de la renaissance romaine.