Identifiez-vous ou Créez un compte

Gisèle Pineau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain guadeloupéenne (Paris 1956).

Ses romans ont une qualité reconnue tant par leur expression efficace, dense, de plus en plus éloignée des créolismes convenus, tout en intégrant une culture antillaise vivante. Elle y dénonce l'exil en métropole, le préjugé de couleur, les drames domestiques et les désespoirs privés. Elle a publié notamment la Grande Drive des esprits (1993), l'Espérance Macadam (1995), l'Exil selon Julia (1996).