Identifiez-vous ou Créez un compte

Maxime N'debeka

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète congolais (Brazzaville 1944).

Poète engagé, il est arrêté par les autorités de son pays et passe plusieurs mois en prison. Il est l'auteur de poèmes marqués par la révolte, au langage de plus en plus disloqué (Soleils neufs, 1969 ; l'Oseille et les Citrons, 1975 ; les Signes du silence, 1978 ; Paroles insonores, 1994) et de pièces de théâtre satiriques.