Identifiez-vous ou Créez un compte

Wright Morris

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier américain (Central City, Nebraska, 1910 – Californie 1998).

Inversant les stratégies de Faulkner, il cherche non à recréer le passé pour en trouver l'aboutissement dans le présent mais à le figer pour l'exorciser : le Lieu natal (1948), Homme et enfant (1951), le Long Sommeil (1953), le Champ de vision (1956), Sur orbite (1967). On lui doit aussi des récits autobiographiques (Enfant de la volonté, 1981).