Lyana Badr

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière palestinienne (Jérusalem 1951).

Chassée de Jéricho avec sa famille lors de la guerre des Six Jours (juin 1967), elle connaît l'exil (Jordanie, Liban, Damas, Tunis). Son écriture est celle d'un double engagement : de femme (dans les camps de réfugiés) et de Palestinienne (Une boussole pour un tournesol, 1979 ; Moi, je veux le jour, 1985 ; l'Œil du miroir, 1991 ; les Étoiles de Jéricho, 1993).