Identifiez-vous ou Créez un compte

Kanbara Ariake

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète japonais (Tokyo 1875 – id. 1952).

Il publia son recueil, Poèmes de l'oiseau du printemps (1905) l'année même où sortit le chef-d'œuvre de traduction de Ueda Bin (1874-1916) : Rumeurs de la mer, anthologie de poètes européens du xixe siècle, dont Browning, Verlaine, Baudelaire et Mallarmé. Sous cette influence, il s'affirma comme poète symboliste par son Recueil d'Ariake (1908). Avec Susukida Kyurin (1877-1945), il occupe une place déterminante dans l'évolution de la poésie japonaise, de la « poésie de forme nouvelle » (de la génération de Shimazaki) vers la poésie moderne.