Franz Innerhofer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Krimml, près de Salzbourg, 1944 – Graz 2002).

Fils de paysans, il travaille à la ferme de son père avant de fréquenter un lycée pour adultes (1966), puis l'université de Salzbourg. Son roman autobiographique, De si belles années (1975), est, à travers le récit de l'enfance torturée du fils naturel d'un puissant fermier et d'une journalière, une analyse quasi ethnologique du côté noir du monde paysan. Les Grands Mots (1977) évoquent la tentative d'un jeune travailleur d'accéder au « monde de la parole ».