Identifiez-vous ou Créez un compte

Mircea Eliade

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Historien des religions et écrivain roumain (Bucarest 1907 – Chicago 1986).

Avant la guerre, il publie les romans Maitreyi (1933), inspiré de son voyage en Inde, et les Houligans (1935), témoignage de la révolte anticonformiste de sa génération. Exilé (1945) en France et aux États-Unis, il continue d'écrire en roumain des récits fantastiques, dont les héros, vivant dans une Bucarest étrange, traversent des expériences initiatiques (la Rue Mantuleasa, 1968, Chez les bohémiennes, 1969, À la cour de Dionis, 1977, Uniformes de général, 1981).