Identifiez-vous ou Créez un compte

Salim Barakat

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier syrien d'origine kurde (al-Qâmichlî 1951).

Parti en 1971 au Liban, il y milite dans les rangs de la résistance palestinienne, avant de s'installer à Chypre, puis en Suède. Il ajoute à la dimension épique et fantastique de ses romans (les Seigneurs de la nuit, 1985 ; le Passage du flamant rose, 1994) sa finesse de poète (Dîwân, 1992). On lui doit aussi plusieurs récits autobiographiques (le Criquet de fer, 1980 ; Sonne du cor !, 1982).