La Mano Negra

Groupe français de punk-rock formé en 1987 à Sèvres autour de Manu Chao (guitare, basse, chant), avec Tonio « Del Borno » Chao (trompette), Santiago « El Aguila » Casariego (batterie), Roger « Cageot » (guitare), Jo (basse, guitare), « Helmut Krumar » (claviers), « Garbancito » (percussions).

Groupe de rock alternatif par excellence, la Mano Negra réunit des musiciens issus des Volés, de Los Carayos, de Hot Pants et de Bernadette Soubirous et ses apparitions. Mené par un leader charismatique et énergique, Manu Chao, le groupe se fait avant tout connaître sur scène dans des salles bondées, à la limite de l'embrasement. Mêlant allègrement rap, reggae, rock des années 1960, musiques hispanisantes, larsens hendrixiens, ska, chanson du Moyen-Orient, la Mano Negra est éminemment inventive. En 1988, un premier album Patchanka s'accompagne du hit Mala Vida. Avec leur deuxième album, Puta's Fever (1989), le groupe signe chez une major et connaît la consécration avec des tubes comme King Kong Five ou Pas assez de toi. Un troisième album, King of Bongo, sort en 1991. Enchaînant concerts sur concerts, tournées sur tournées, le groupe connaît alors un succès international, notamment dans toute l'Amérique latine où ils voyagent avec troupes de théâtre, acrobates, clowns et autres artistes de rue. Après cette expérience éprouvante, le groupe finira par se dissoudre.