Identifiez-vous ou Créez un compte

Froment-Meurice

Famille d'orfèvres français du xixe s.

François Désiré (Paris 1802-Paris 1855), fils de l'orfèvre François Froment, dirigea à partir de 1832 l'atelier familial avec un succès tel qu'il reçût le titre d'orfèvre-joaillier de la Ville de Paris. Adulé comme un nouveau Cellini par ses amis et clients Hugo, Gautier, Balzac, il s'est beaucoup inspiré de la Renaissance.

Son fils Émile (Paris 1837-Paris 1913) poursuivit, sous le second Empire, la création d'œuvres exceptionnelles pour une clientèle de premier rang (décor de bronze et d'argent du berceau du prince impérial, 1856, musée Carnavalet).