Pour sauver sa race

The Aryan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Western de William S. Hart et Clifford Smith, avec William S. Hart (Steve Denton), Bessie Love (Mary Jane), Louise Glaum (Trixie).

  • Scénario : C. Gardner Sullivan
  • Photographie : August et de Vinna
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1916
  • Son : noir et blanc
  • Durée : environ 1 500 m (56 min)

Résumé

Dans un saloon, un chercheur d'or est la victime d'une entraîneuse, de sorte qu'il perd toute sa fortune. Il devient hors-la-loi et se trouve à la tête d'une bande qui écume la région. Mais il accepte de porter secours à un groupe d'émigrants et il rencontre ainsi une jeune fille qui va le ramener dans le droit chemin, c'est-à-dire participer au salut de la race blanche.

Commentaire

On associe toujours le nom de Thomas Ince à ce film, dont il fut l'initiateur et le producteur, mais probablement sans participer à sa réalisation. Le trio de base, réalisateur, scénariste et comédien, a beaucoup fait pour le développement des films consacrés aux histoires déjà légendaires de l'Ouest. Hart lui-même avait vécu parmi les Indiens et l'on a ici toute la panoplie du genre : bagarres, grands espaces et vie rude des pionniers, etc., jusques et y compris le thème si durable de la supériorité américaine, celle des Blancs, évidemment…