Identifiez-vous ou Créez un compte

hibernation artificielle

État de vie ralentie, provoqué par actions pharmacologiques (perfusion d'un mélange de drogues) et physiques (réfrigération par projection d'air froid et humide) chez un homéotherme, et comportant une diminution des métabolismes, des oxydations et de la température centrale, avec conservation de la vie et de l'excitabilité cellulaires ; ensemble des méthodes qui permettent d'obtenir cet état.

MÉDECINE

L'hibernation artificielle est indiquée soit lorsqu'on redoute des réactions organiques trop violentes lors d'une agression intense (cas des grands brûlés, par exemple), soit lorsque les possibilités réactionnelles sont trop faibles chez des sujets cachectiques, affaiblis ou anémiques, soit encore en cas d'intervention chirurgicale prolongée.