El Niño

(pour Corriente del Niño, courant de l'Enfant-Jésus)

El Niño
El Niño

Prolongement dirigé vers le S. du contre-courant équatorial du Pacifique, qui s'écoule devant les côtes de Colombie et de l'Équateur.

Ce courant saisonnier dure plusieurs mois, avec une intensité variable selon les années. Lorsque El Niño est important, c'est toute la circulation atmosphérique tropicale qui est perturbée : des pluies diluviennes s'abattent sur l'ouest de l'Amérique du Sud, de violents cyclones ravagent la Polynésie, une forte sécheresse sévit aux Philippines et en Indonésie. El Niño de 1997-1998 fut particulièrement dévastateur, avec plus de 22 millions d'hectares touchés par le feu, des inondations (Chili) et des sécheresses (Indonésie), ainsi que 6 cyclones tropicaux. La faune et la flore ont subi de graves dommages (tels que la dégradation des récifs coralliens du Pacifique ou la mort de 2 500 alpagas au Pérou). À de très lourdes destructions matérielles (essentiellement en Amérique et en Indonésie) s'ajouta un lourd bilan humain : 22 000 morts (dont 4 000 Kenyans) et plus de 4,8 millions de sans-abri. Phénomène climatique froid succédant à El Niño dans le Pacifique, la Niña s'accompagne d'un anticyclone responsable de sécheresses.