niche

nom féminin

(de nicher)

Définitions de niche


  • Renfoncement ménagé dans un mur et pouvant recevoir une statue, un meuble, etc.
  • Renfoncement aménagé dans un objet quelconque.
  • Petite cabane servant d'abri à un chien.
  • Chemin de fer

    Retrait ménagé dans la paroi d'un tunnel ferroviaire, pour permettre aux agents de la voie de s'y réfugier à l'approche d'un train.
  • Économie

    Segment d'un marché où il existe peu de concurrence et qui permet à une entreprise de développer un nouveau créneau commercial. (La niche est souvent délaissée par les grandes entreprises pour des raisons de rentabilité car ce micromarché a un potentiel faible de clientèle.)
  • Géographie

    Dépression arrondie, de forme plus ou moins hémisphérique, entaillant un versant (niche de nivation), au départ d'une coulée ou d'une loupe de solifluxion (niche de décollement),à un éboulement (niche d'arrachement).
  • Liturgie

    Petit baldaquin mobile décoré, destiné à exposer le saint sacrement au-dessus du tabernacle.
  • Pathologie

    Cavité creusée dans la paroi d'un organe, communiquant avec la cavité normale de cet organe et constituant l'élément anatomopathologique essentiel des ulcères et des cancers ulcérés.

Expressions avec niche



  • Architecture et Bâtiment

    Niche circulaire,

    niche dessinant un cercle en élévation.

    Niche concave,

    dont le plan est un segment de cercle (en général couverte en cul-de-four).

    Niche en tabernacle,

    encadrée de colonnettes ou de pilastres, avec couronnement.

    Niche plate,

    rectangulaire en plan.
  • Écologie

    Niche écologique,

    fonction particulière exercée au sein d'un écosystème équilibré par une espèce animale ou végétale, du fait de son régime alimentaire, de son biotope, de ses rythmes annuels, etc.

Synonymes de niche


Renfoncement ménagé dans un mur et pouvant recevoir une statue,...

Synonyme :

Renfoncement aménagé dans un objet quelconque..

Synonymes :

Mots proches

« Les équipes [grecque] et [turque] se sont affrontées. » Où faut-il mettre un « s » ?