Accueil > langue française > dictionnaire > moulure n.f.

moulure

nom féminin

(de mouler)

  • 1. Ornement linéaire en saillie ou en creux, destiné à souligner un élément dans un ensemble architectural, un meuble, etc.
  • 2. Latte de bois ou de plastique, comportant des rainures dans lesquelles se logent des fils isolés dans les installations électriques intérieures à basse tension.

Expressions avec moulure

  • Moulure composée,

    moulure dont le profil comprend plusieurs courbes (exemples : tore et scotie, doucine, talon).
  • Moulure creuse,

    moulure taillée en creux, telle que la gorge (contre-profil du tore), le cavet (contre-profil du quart-de-rond), le canal (contre-profil de la baguette ou du réglet).
  • Moulure lisse,

    moulure dépourvue d'ornements.
  • Moulure rapportée,

    moulure appliquée après coup sur la surface d'un mur, d'une boiserie, d'un meuble.
  • Moulures plates,

    le bandeau, la bande, le réglet et le canal plat, le filet, le listel, le chanfrein, etc.
  • Moulures rondes,

    le tore semi-circulaire ou segmentaire, la baguette et le canal, le quart-de-rond, etc.

Mots proches

De quelle langue viennent les mots « satisfecit », « accessit » et « déficit » ?