En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tarente

en italien Taranto

Ville d'Italie, dans la Pouille, chef-lieu de province sur le golfe de Tarente.

  • Population : 195 882 hab. (recensement de 2011)
  • Nom des habitants : Tarentins

Archevêché. Cathédrale des xie-xviiie s. Château des xve-xvie s. Riche musée national (archéologie de la Grande-Grèce). Centre industriel (sidérurgie, alimentation, raffinerie de pétrole, cimenterie). Arsenal. Pêche.

HISTOIRE

Bourgade messapienne, Tarente devient colonie grecque grâce aux Parthéniens chassés de Sparte (vers 708 avant J.-C.). C'est la première cité de la Grande-Grèce, après Sybaris. Au ive s. avant J.-C., les pythagoriciens, avec Archytas, gouvernent la cité. Menacée par l'avancée des peuples italiques et par les progrès de Rome, elle fait appel à divers souverains grecs, dont Pyrrhos. Elle tombe aux mains de Rome en 272 avant J.-C. En 212, elle se livre à Hannibal, mais est reprise et ravagée par Fabius Maximus. Reconstruite, elle subit la concurrence de Brindes (Brindisi). Elle est occupée par Totila (549 après J.-C.), par les Lombards, les Byzantins (803) et, épisodiquement par les Arabes entre 839 et 927.

Après l'ouverture du canal de Suez, la ville reprit de l'importance comme port militaire. En novembre 1940, la flotte italienne au mouillage y fut bombardée par des avions britanniques.