En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Srebrenica

Ville de Bosnie-Herzégovine, en Bosnie orientale, près de la frontière avec la Serbie.

  • Population : 15 242 hab. (recensement de 2013)

En avril 1993, un an après le début de la guerre de Bosnie-Herzégovine (1992-1995), Srebrenica, enclave musulmane en territoire serbe, est déclarée « zone de sécurité » par le Conseil de sécurité de l'ONU, tout comme Goražde, Žepa, Tuzla, Bihać et Sarajevo, dans lesquelles la population civile est censée être protégée par la présence de Casques bleus.

Le 11 juillet 1995, la ville tombe aux mains des forces serbes. Entre le 14 et le 17 juillet, quelque 8 000 hommes et adolescents musulmans sont exécutés par des unités de l'Armée de la République serbe de Bosnie (VRS), sous les commandements du responsable politique Radovan Karadzić et du général Ratko Mladić, avant d'être jetés dans des fosses communes. Plus de 40 000 personnes sont déportées ou pourchassées.

Ce massacre a été qualifié en 2004 de génocide par le Tribunal spécial pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) – le plus important commis en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Pour en savoir plus, voir l'article Bosnie-Herzégovine.