En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ping Yao

Ville de Chine (province de Shanxi), située à une centaine de km au sud de Taiyuan.

Inscrite sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'Unesco (1997), la vieille ville, fondée au xive s., constitue un exemple remarquablement bien conservé de cité chinoise Han traditionnelle. Son tissu urbain témoigne de l'évolution des styles architecturaux et de l'urbanisme en Chine impériale, durant cinq siècles.

Au cours de la seconde moitié du xixe s., Ping Yao devint un centre bancaire actif. Les nombreux piaohao (sortes de banques archaïques), qu'abrite la ville témoignent de cette ancienne activité. Rishengchang, le plus grand d'entre eux, est l'un des attraits principaux de la cité.

Le site

Ping Yao est entourée d'un mur d'enceinte depuis le règne du roi Xuan, de la dynastie des Zhou occidentaux (viiie s. avant J.-C.). Le mur actuel, en terre compactée recouverte de briques et de pierres, fut érigé en 1370 sous le règne de Hongwu, fondateur de la dynastie Ming. De 6 à 12 m de haut, il se développe sur un périmètre de 6 157 m. Il est ponctué de nombreuses sculptures, de tours de guet, de tourelles d'angles, de barbacanes, et le système défensif est complété par des douves.

La vieille ville de Ping Yao, d'une superficie de 2,25 km2, a conservé de nombreux bâtiments civils des xviiie et xixe s., avec des rues entières bordées de maisons en bois aux fenêtres à croisées en papier sous de larges auvents. Les maisons ont encore leurs cours traditionnelles (siheyuan).

Les rues principales s'organisent autour de la tour du Marché (Shilou), construite sous le règne de Kangxi (1662-1722). Il s'agit d'un bâtiment en bois à trois étages.

Parmi les divers monuments particulièrement remarquables, citons le Kongzi miao (temple de Confucius), qui date des Song, le Qingxuguan, temple taoïste d'époque Ming, le Zhenguo, temple du xe s., et le temple de la Double Forêt, qui abrite une collection d'œuvres Ming.