En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Phaïstos ou Phaestos

Ancienne ville de Crète, près du littoral sud de l'île.

Phaïstos, citée par Homère, était l'une des plus anciennes cités de la Crète. La légende lui attribuait Minos pour fondateur.

Des fouilles stratigraphiques ont prouvé que le site fut occupé dès l'époque néolithique. Phaïstos fut l'un des centres les plus importants de la civilisation minoenne. Les fouilles entreprises depuis 1900 par l'École italienne d'Athènes, ont dégagé, sur une hauteur dominant la plaine de la Messara, un complexe palatial comprenant deux édifices superposés, avec la même succession de destructions et de reconstructions qu'à Cnossos. Le Minoen Ancien n'est représenté par aucune construction considérable. Seule fut retrouvée une fondation reposant sur le roc vierge, mais ses vestiges sont très indistincts. La première phase de construction du premier palais (Minoen Moyen I - Minoen Moyen III : 2000 - 1650 avant J.-C.) est représentée par des restes de bâtiments qui furent détruits par un violent incendie. Les édifices de la seconde phase furent ravagés par un séisme qui disloqua les murs. Un gros remblai de terre et de ciment qu'il fallut percer pour exhumer les ruines sous-jacentes fut étendu sur celles-ci et servit de soubassement aux constructions de l'ultime phase du premier palais. Celle-ci prit fin vers 1650 avant J.-C. au cours d'un tremblement de terre suivi d'un incendie. Le second palais (Minoen Moyen III - Minoen Récent II : 1650 - 1400 avant J.-C.), érigé peu après sur les ruines du précédent, fut anéanti vers 1400 avant J.-C.

Le palais de Phaïstos était moins vaste que celui de Cnossos, mais ses bâtiments furent construits avec davantage de soin et avec des matériaux de meilleure qualité.

Le site fut réoccupé durant les périodes submycénienne et géométrique. De l'époque grecque, on a découvert les restes d'un temple. Au iie s., la ville fut prise et détruite par Gortyne et abandonnée.

Selon Strabon, Epiménide était originaire de Phaïstos.