En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Collonges-la-Rouge

Limousin
Limousin

Commune de la Corrèze.

  • Population : 490 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Collongeois

Histoire

Collonges-la-Rouge doit son origine à un prieuré dépendant de l'abbaye de Charroux (Poitou), où s'arrêtaient les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Autour de cet établissement religieux se forma un bourg fortifié, dont les habitants, forts de leurs franchises, élirent leurs représentants, à la fin du xiiie s. Si la ville n'échappa pas aux troubles de la fin du Moyen Âge et des guerres de Religion, elle parvint à un compromis, prévoyant le partage de l'église pour chacun des cultes, réformé et catholique, et devint, à partir du xvie s., le lieu de résidence des grands fonctionnaires de la vicomté de Turenne et des juristes de la châtellenie.

Au xixe s., la cité entra dans une phase de déclin : Meyssac, chef-lieu de canton, lui ôta l'essentiel de ses fonctions administratives. Quasi abandonnée au début du xxe s., Collonges a, depuis, développé des activités touristiques.

Arts

Le village possède des maisons du xvie s. et une église construite aux xie et xiie s., agrandie à la fin du Moyen Âge et fortifiée lors des guerres de Religion.