En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Burlats

Commune du département du Tarn (canton de Roquecourbe, arrondissement de Castres), dans la vallée de l'Agout.

  • Population : 1 961 hab. (recensement de 2010)

Établi dans un site pittoresque au fond du val d'Agout, ce village date essentiellement du xiie s. À cette époque, selon la tradition, Constance, fille du roi de France Louis VI le Gros et épouse répudiée du comte Raimond V de Toulouse, trouva refuge dans ce village et y donna naissance à sa fille Adélaïde. Celle-ci, devenue « la noble dame aux yeux de violette », épousa Roger II Trencavel, protecteur des cathares, et tint à Burlats, dans les dernières années du xiie s., une célèbre « cour d'amour » qu'illustrèrent les troubadours Raimond de Miraval, Pons de Lagarde et, surtout, Arnaud de Mareuil, originaire du Périgord.

Un prieuré de l'abbaye bénédictine Saint-Benoît de Castres, fondé vers 1160, transformé en chapitre collégial en 1317, fut ruiné par les guerres de Religion. Il reste cependant des parties assez bien conservées de cet édifice, le plus grand du Tarn en style roman : le chevet de l'ancienne collégiale Saint-Pierre (xiie s.), à bandes lombardes. D'un ancien château sont conservés le pavillon d'Adélaïde (xiie s.), exemple rare de maison civile romane, et la maison d'Adam (xiie s.), avec des restes de fenêtres romanes ; la tour de la Bistoure (ou Vistoure), d'époque gothique, est un vestige de l'ancienne enceinte.