En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amyclées

Ancienne ville de la Grèce (Péloponnèse), sur la rive droite de l'Eurotas, non loin de Sparte.

Capitale des Achéens de Laconie sous le roi Ménélas, elle fut le siège d'une dynastie achéenne, indépendante des Héraclides de Sparte jusqu'à la première guerre de Messénie (743-724 avant J.-C.). Elle tomba ensuite au rang de simple bourgade.

Archéologie

Ruines de l'Amyklaion, ou sanctuaire d'Apollon Amycléen : c'était le tombeau de Hyacinthe (Huakinthos), fils d'Amyclas. Au-dessus du tombeau, se dressait une statue archaïque d'Apollon, haute de 30 coudées (plus de 13 m), érigée sur un trône monumental en or et en ivoire, orné de bas-reliefs par le sculpteur Bathyclès de Magnésie (fin du VIe avant J.-C.). Tous les ans, au mois de juillet, s'y déroulait la grande fête des Hyakinthia.

Les fouilles n'ont pas permis de retrouver les restes du sanctuaire de Zeus-Agamemnon et de Cassandre-Alexandra, signalé par Pausanias.