En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Derwent

Rivière du Royaume-Uni (Angleterre), affluent de la rive gauche de la Trent, avec laquelle elle conflue au sud de Derby après avoir drainé une grande partie du comté du Derbyshire, dans la partie méridionale des Pennines. 80 km.

Les usines de la vallée de la Derwent

Elles ont été inscrites en 2001 par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité car c'est dans cette vallée qu'apparurent au xviiie siècle les techniques et les méthodes de travail qui devaient donner naissance à la révolution industrielle.

Le développement industriel de la vallée débuta en 1718, date à laquelle les frères Thomas et John Lombe introduisirent dans leur établissement la mécanisation pour le filage de la soie. En 1770, Richard Arkwright perfectionna le métier à filer inventé en 1767 par James Hargreaves, et obtint ainsi un fil de coton suffisamment robuste pour être tissé.

Mais la filature industrielle du coton requérait également une source d'énergie ; la Derwent s'y prêtait bien. En 1771, Arkwright fonda sa filature de coton à Cromford, sur le bord de cette rivière. Afin de disposer d'une énergie hydraulique constante et suffisante pour les roues à godets des moulins, les premières usines furent édifiées sur la partie supérieure de la rivière, car un débit suffisant y était assuré toute l'année. Un peu en amont de ce premier Cotton Mill de Cromford, Arkwright créa en 1783 Masson Mill qui, aujourd'hui encore continue d'assurer la filature du coton.

Arkwright fut également le promoteur d'un nouveau type d'organisation du travail. Il fit en effet construire des hameaux d'habitations ouvrières afin d'attirer et de maintenir sur place la main-d'œuvre nécessaire ; auparavant, celle-ci, composée pour l'essentiel de paysans, ne voyait dans l'industrie qu'un complément utile lors des périodes agricoles creuses. Les maisons ouvrières, aménagées en terrasses sur le versant des Pennines, étaient dotées chacune d'une porcherie et d'un jardin. Arkwright fit également élever des écoles, des églises, et divers bâtiments publics. Il eut bientôt des imitateurs le long de la Derwent : Jedediah Strutt, qui fit édifier ses moulins à Milford et à Belper (1803), dont la population passa de 500 habitants en 1740 à plus de 8 000 en 1830 ; et les Evans à Darley Abbey et jusqu'à la ville de Derby, au sud.

Enfin, les Lombe, Arkwright, Strutt & Sons, Evans et compagnie ne seraient jamais parvenu à écouler leur marchandise s'ils n'avaient trouvé un moyen de transport pour livrer à leurs clients leurs textiles et leurs divers produits de bonnetterie. Le réseau routier étant alors pratiquement inexistant ou impraticable, et la rivière n'étant pas navigable, il fallut construire un canal : à partir de 1789, le Cromford Canal relia les moulins d'Arkwright à la ville de Derby et au reste du monde industriel. Le remplacement de la traction animale sur le chemin de halage par une ligne de chemin de fer fut l'œuvre du xixe siècle : en 1831, le High Peak Railway relia presque en ligne droite le Cromford Canal au Peak Forest Canal, à travers les Pennines ; pour vaincre les montées escarpées, inaccessibles aux premières locomotives, et a fortiori à des wagons chargés de marchandises, on fit appel à un système de contrepoids et à des machines à vapeur fixes qui, sur les points culminants, hissaient les wagons au moyen de câbles en acier.

Les usines de la Derwent jouèrent ainsi un rôle pionnier dans la révolution industrielle ; en matière d'organisation du travail, le modèle d'Arkwright fut ensuite repris et perfectionné par Robert Owen à New Lanark.