En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Léon Zitrone

Journaliste français (Petrograd 1914-Levallois-Perret 1995).

Arrivé en France à l'âge de six ans, avec sa famille fuyant le communisme, Léon Zitrone apprend rapidement le français – dont la maîtrise et la richesse d'expression contribueront à faire sa réputation. Après des études de droit et de chimie, il entre à la Radiodiffusion française à Paris (1948), à la direction des émissions vers l'étranger, servi par sa connaissance du russe, sa langue maternelle, mais aussi de l'anglais et de l'allemand. En 1959, il passe à la télévision naissante, où il ne tarde pas à obtenir d'emblée un vif succès, grâce à sa bonhomie de bon aloi, sa voix chaude au timbre particulier et son excellente diction. Il présentera le Journal télévisé de 1961 à 1975 (sur la première chaîne), sera grand reporter en 1975-1976 (Antenne 2), puis présentera de nouveau le « 20 heures » de 1976 à 1981.

Le talent de Léon Zitrone pour les aspects les plus divers du journalisme lui fait commenter avec bonheur des reportages télévisés relevant aussi bien de la rubrique mondaine – mariages princiers, visites de chefs d'État, funérailles de personnalités – que du sport (courses de chevaux, patinage artistique) ; il présente sans discrimination les défilés du 14-Juillet et des jeux télévisés (« Intervilles ») …

Également homme de radio, il présente le journal parlé de RTL en 1975-1976 et participe avec verve à une émission satirique, « Les Grosses Têtes ».

Très actif jusqu'à sa mort, Léon Zitrone a laissé dans son métier le souvenir d'un excellent professionnel. Son autobiographie est parue sous le titre Big Léon (1989), son amical surnom.