En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yamamoto Yohji

Couturier japonais (Tokyo 1943).

Après des études de droit, il intègre la Bunkafukuso Gakuin, une école de mode japonaise renommée, dont il sort diplômé en 1969. Trois ans plus tard, il crée sa propre compagnie : la « Y's Company Ltd » et réalise sa première collection de vêtements. En 1977, il présente, à Tokyo, sa première collection.

En 1981, il impose son style résolument novateur sur les podiums parisiens et new-yorkais et, en 1984, présente la première collection « Yohji Yamamoto Pour Homme ».

Parallèlement, il réalise les costumes de Madame Butterfly, de Puccini, pour l'Opéra de Lyon (1990) et ceux de Tristan et Yseult, de Wagner, pour le festival de Bayreuth (1993).

Récompensé dans sa ville natale par deux « Fashion Editors Club Award » (1982 et 1991), il a également été fait, à Paris, chevalier des Arts et Lettres (1994) et s'est trouvé, sur l'initiative du centre Georges Pompidou, le sujet d'un long-métrage, Carnets de notes sur vêtements et villes, réalisé par Wim Wenders en 1989.

En 1996, il lance son premier parfum, Yohji. En 1998, invité à participer au 25e anniversaire de la Tanztheater Wuppertal Pina Bausch Company, il réalise la mise en scène d'une rencontre entre des maîtres de karaté et les danseurs de la Compagnie de Pina Bausch.